Le QI Gong à l'hôpital

 

Depuis l'année 2016, sur invitation de Thierry Sobrecases, je participe au projet d'accompagnement des patients par la pratique du Qi Gong à l’Hôpital la Pitié-salpêtrière à Paris au service nutrition, pôle endocrinologie dans le cadre du Centre Intégré de Médecine Chinoise de l’APHP.

C'est à partir de la forme du petit bâtonnet (Taïji Che) que je propose d'accompagner les pratiquants.

L'attention, portée sur le taïji Che, permet de poser la concentration, de réaliser des mouvements amples qui engagent la respiration active et consciente.

La répétions des mêmes gestes et leur réalisation de façon bilatérale, permet de stimuler la mémoire.

Les déplacements exercent les sens de l'équilibre.

Le geste se réalise en cohérence avec la circulation de l'énergie dans les différents canaux du corps, appelés méridiens en médecine chinoise.

La pratique de la visualisation donne à accompagner la circulation de l'énergie le long des méridiens et propose un regard holistique sur le corps. 

Et lorsque les mouvements sont impossibles, la pensée peut être le support.

 

Corps, respiration et esprit œuvrent à mettre en mouvement, entretenir la plasticité, prévenir les maladies, maintenir une bonne santé et goûter à  la détente.

 

Si vous êtes intéressé par un cours de Qi Gong adapté, je vous propose une liste de professeurs formés, et vous invite à prendre contact directement auprès d'eux.

En France

En Belgique

Au Luxembourg

 

Si vous proposez des des cours de Qi Gong adapté, en établissements de santé, en privé, en accompagnement individuel, je vous invite à prendre contact avec moi.